Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marc Bouet

Éclairs, tonnerre, foudre... : tout comprendre sur les orages

Publié le 28.07.2014 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les éclairs, le tonnerre et la foudre accompagnent les orages mais comment se forment exactement les orages ? Où et quand se produisent-ils en France ? Quels sont les dangers ? Pour répondre à ces questions, Météo-France vous propose son dossier concernant ce phénomène météorologique qui touche la France métropolitaine en général pendant les mois d’été.

Les orages se forment lorsque l’atmosphère est instable avec un air chaud en surface et froid en altitude. Cette instabilité aboutit à la formation d’un nuage de type cumulonimbus (large de 5 à 15 kilomètres et pouvant s’élever jusqu’à 15 kilomètres d’altitude). Ce nuage est accompagné par un ensemble de phénomènes violents (rafales de vent, précipitations intenses...) sans oublier les séries d’éclairs, les coups de tonnerre et les impacts de foudre. Si les éclairs sont le résultat visible de l’échauffement de l’air et les coups de tonnerre le bruit émis par la vibration de l’air, la foudre est une décharge électrique constituant un phénomène très dangereux (la France reçoit en moyenne un million de coups de foudre par an).

Par conséquent, pour s’en protéger, il convient notamment de :

  • ne pas rester sous un arbre isolé,
  • ne pas s’allonger, ni s’appuyer contre une paroi,
  • éviter de manipuler tout conducteur d’électricité (eau qui ruisselle, objets métalliques...),
  • s’asseoir par terre,
  • s’isoler au maximum du sol au moyen de tout matériau isolant (sac de couchage par exemple).

Sur l’ensemble de l’année, les orages sont plus fréquents en Corse et sur le sud de l’Aquitaine avec en moyenne plus de trente jours d’orage par an. Ils sont par contre assez rares sur la Bretagne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article