Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Marc Bouet

Carte grise, piscine, conservatoire : les hausses discrètes des impôts locaux

Augmenter les impôts sans en avoir l'air : c'est l'exercice délicat des collectivités locales, qui rivalisent d'ingéniosité pour faire rentrer de l'argent dans les caisses. C'est ce qu'expliquait Le Canard enchaîné en novembre, dans l'indifférence quasi-générale. Exemple ? Les droits de mutation immobilier, plus connus sous l'appellation "frais de notaires", ont augmenté de 4,5% dans la majorité des départements. Même hausse du prix des cartes grises, cette fois-ci, au bénéfice des régions : "le record [de hausse] est détenu par les Pays de la Loire, avec 288 euros pour six chevaux fiscaux en 2014, contre 183 euros en 2009. Soit une explosion de 57%", relève Le Canard.


Et c'est comme ça pour tout : "Les communes et les départements font, eux, le miel des taxes sur l'électricité, ajoute l'hebdomadaire. L'eau, l'assainissement, les taxes de voirie, de balayage ou d'enlèvement des ordures ménagères du domaine public, le prix des cantines, des musées municipaux, des piscines ou des conservatoires"n'échappent pas à la hausse. Tout comme les PV de stationnement, dont le montant pourra être librement fixé par les communes à partir de 2016. A vos porte-monnaie !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article