Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean-Marc Bouet

Aussi improbable soit-il, « en cas de travaux insalubres et salissants », comme le prévoit l’article R.3121-2, « le temps passé à la douche […] est rémunéré au tarif normal des heures de travail sans être pris en compte dans le calcul de la durée du travail effectif ».

À noter qu’un soin tout particulier est apporté au confort des salariés : la température de l’eau doit être « réglable », précise l’article R.4228-9.


Ainsi, si vous travaillez au contact d’animaux dans un laboratoire ou dans une animalerie, par exemple, ou encore dans la fabrication ou la manipulation de pigments ou de matières colorantes, le temps passé à la douche est rémunéré au tarif normal des heures de travail. Il n’est cependant pas pris en compte dans le calcul du temps de travail.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article